Le livre de Perle – Timothé de Fombelle

« Le bonheur est cette danse où l’on s’approche et l’on s’écarte sans se perdre.  Il est même fait des larmes des longues séparations à condition que viennent les retrouvailles »

product_9782070662937_244x0

Auteur: Timothée de Fombelle
Éditeur: Gallimard
Genre: Jeunesse
Date: 2014
Nombre de pages: 290 pages

Il vient d’un monde lointain auquel le nôtre ne croit plus. Son grand amour l’attend là-bas, il en est sûr. Pris au piège de notre Histoire, Joshua Perle aura-t-il assez de toute une vie pour trouver le chemin du retour ?

Je repousse l’écriture de cette chronique depuis un moment car écrire sur un livre qui ne nous a pas convaincu, c’est un peu la croix et la bannière. Alors je regarde mon écran depuis des semaines en me demande qu’est-ce que je vais bien pouvoir dire là-dessus.

Je vais commencer par un résumé un peu plus… détaillé que celui qui nous est donné en 4ème de couverture. On suit un même personnage dans deux mondes différents: son monde d’origine, le monde des contes de fées, et le monde où il a été banni, notre monde. Dans son monde, Joshua Perle (Ian) est prince, il rencontre une fée et en tombe amoureux. Malheureusement ses parents meurent, et son frère ainé veut se débarrasser de lui pour l’éloigner de la couronne, sachant qu’il tombe lui aussi amoureux de la fée en question. Suite à tout plein de choses, Ian se retrouve envoyé dans notre monde, où il est adopté par la famille Perle. Et à partir de là commence une série d’aventures durant lesquelles Joshua cherche à retrouver son monde et sa fée en cherchant en l’occurrence des objets qui viennent de chez lui.

Nous avons donc trois histoires qui se croisent: l’histoire de Ian, l’histoire de Joshua et l’histoire du narrateur qui rencontre Mr Perle un jour dans les bois et est intrigué par toutes ses valises qu’il stocke chez lui et qui va mener l’enquête.

Autant j’adore quand plusieurs histoires se mélangent afin d’apporter des éléments en plus, mais là, je ne sais pas pourquoi, je n’ai pas accroché. Je n’ai pas accroché à ces mondes, à ces personnages, à cette intrigue. Je suis totalement passée à côté. Finir le livre a été une souffrance sans nom, et une grande déception puisque je n’ai acheté ce livre que par bouche à oreille et j’en attendais beaucoup.

Je ne vais pas pouvoir détailler plus que ça ma critique parce que je suis passée tellement à côté que je ne suis même pas sûre d’avoir vraiment compris ce que j’ai lu…

Un point positif pour l’écriture de Timothée de Fombelle qui a une écriture un peu trop simple mais assez poétique.

Je lui mets UNE étoile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s